• 960
  • slider2014
  • grand-prix
  • public
  • berberian2
  • court
  • next
  • berberian
  • exaequo1
  • jeunes

SAMEDI 2 FEVRIER

« C’est l’histoire d’un mec…»

Posté le 03 / 02 / 2013

p style=text-align: justify;a href=http://www.festival-gerardmer.com/wordpress/wp-content/uploads/2013/02/christophe-lambert_web.jpg rel=prettyPhotoimg class=alignright size-medium wp-image-1156 alt=christophe lambert_web src=http://www.festival-gerardmer.com/wordpress/wp-content/uploads/2013/02/christophe-lambert_web-300×225.jpg width=300 height=225 //a« Bonjour, Monsieur le Président ». À ces mots, Christophe A style=text-decoration:none; TITLE= href= Lambert s’étonne/A encore. Décidément, il ne s’y fait pas… Assis dans le décor feutré presque princier de la salle de réception du Grand Hôtel amp; Spa, Christophe Lambert

La peur pour tous

Posté le 03 / 02 / 2013

La première rencontre du fantastique, millésime 2013, s’est déroulée hier dans la salle Fantastic’art du Grand Hôtel & Spa. Chaque année, ces tables rondes permettent d’échanger sur des sujets variés, souvent liés au thème du festival. Marina De Van, réalisatrice et membre du jury longs-métrages, et Jean-François Rauger, Directeur de la programmation de la Cinémathèque

Un grand sur le « court »

Posté le 03 / 02 / 2013

p style=text-align: justify;Le jury court-métrage, présidé par Vincent Perez, a assisté hier à la sélection officielle. L’acteur, comédien et réalisateur, saura de par son expérience, garantir au public justesse et rigueur dans le choix du film primé. strongCyrano de Bergerac, Indochine, La Reine Margot, Fanfan la Tulipe/strong, ou encore le plus récent strongCe que le

Marc Caro sonne le « ding »

Posté le 03 / 02 / 2013

nbsp; p style=text-align: justify;Les belles rencontres de Gérardmer sont toujours l’occasion d’élargir le panel des thèmes associés au 7supème/sup art. L’échange avec Marc Caro ne fait pas exception puisqu’il ouvre le dialogue sur l’importance de la bande son dans le cinéma. Selon le réalisateur, la musique compte pour cinquante pourcent de l’intérêt porté au film.